Création de la société – se lancer

L’aventure commence ; je me lance pour être Auteur Photographe et vendre mes photos.

Comment et pourquoi en suis-je arrivé à me lancer ?

C’est ce que je vais m’attacher à partager dans les quelques lignes qui suivent.

La Genèse

En tout premier lieu, ma passion pour la photo et la montagne m’accompagne depuis plusieurs années et j’apprécie de combiner les deux. Le résultat est que j’ai une mini-galerie chez moi de mes photos sous cadre en grand tirage et que voir toutes ces photos est toujours un régal pour les yeux et l’esprit.

Depuis quelques temps germait dans mon esprit le passage à l’acte de vendre mes tirages. Mais j’avais besoin d’un déclic et celui-ci est arrivé par mon travail de tous les jours, mais ceci est une autre histoire dont je parlerai peut-être un jour. 

Et donc ce jour est venu où je me suis dit : Lance-toi !

Je ne prends pas de risque car j’ai un travail à côté et je ne suis donc pas lié à une entrée d’argent nécessaire pour vivre. Ce que je veux faire est la vente en tirage limité (une vingtaine de tirages maximum) de mes photos de paysages de montagne mais avec une très grande qualité, ce qui me permet de gérer sur mon temps libre. Je suis déjà équipé avec un matériel que l’on peut qualifier de professionnel (Nikon D800 et Tamron 15-30mm f/2.8 Sp Di VC USD)  issu de ma passion personnelle. Mes photos sont réalisées durant ma deuxième passion qui est la montagne : je sors pratiquement 100 jours par an en montagne, été comme hiver et j’ai donc l’opportunité de ramener de très belles vues en toutes saisons et à toute heure de la journée.

Tout est donc réunit pour que je puisse me lancer. Tout ou presque. En effet, ce n’est pas parce que les conditions sont les bonnes que l’on peut ou doit se lancer. Il faut un objectif.

Pourquoi me lancer ?

Est-ce un objectif financier ? En soi, non même si je compte ne pas perdre d’argent en me lançant ; en effet, si j’arrive à vendre quelques photos à l’année, je serai déjà satisfait. Bien évidemment, si je dépasse mes seuils je serai très content mais l’objectif financier, s’il doit arriver un jour, n’est pas mon moteur actuel.

Est-ce un objectif personnel ? Oui, clairement. Je recherche de nouveaux défis et je cherche à apprendre des nouveautés. Et dans ce cas-là, il y en a : création d’une micro-entreprise, mise en place d’un site marchand avec toutes les interconnexions avec les moteurs de recherche, de publicité, …, d’un blog que vous êtes en train de lire, de trouver un public, des acheteurs, … Bref, apprendre tout un éco-système de vente de produits que je n’ai jamais fait de cette manière. Mon travail m’amène à faire de la vente de services informatiques sur de gros contrats mais c’est une approche totalement différente. Cet objectif personnel est une de mes deux motivations principales

La deuxième motivation principale est que j’aime partager ce que je fais et que chaque fois que je présente mon travail à d’autres personnes, les regards pétillent, les gens s’imaginent et se projettent dans mes photos. C’est vraiment cela que je recherche et qui va définir comment je veux le faire.

Quoi ? Comment ? Pourquoi ?

Je sais donc ce que je veux faire : vendre des tirages limités de mes plus belles photos de paysages de montagne sur un support de haute qualité en 60×90.

Je sais donc comment je vais le faire : mise en place d’un site e-commerce avec tout l’environnement connexe comme la publicité, les annonces, …, d’un blog pour aller au-delà de la vente, d’une intégration dans les réseaux sociaux pour me faire connaître.

Le pourquoi, vous commencez à le deviner. Il est à deux dimensions.

Une personnelle qui est obligatoire pour se lancer ; sans cette motivation de la découverte, je n’aurais aucune raison de me lancer ; je n’ai pas besoin de cette activité pour vivre mais elle demande du temps et du sérieux. Je ne compte pas me lancer sans me donner tout ce qu’il faut pour réussir. Je ne sais pas si je réussirai mais je serai fier de ce que j’aurai fait. Et cela j’en suis  sûr.

Une encore aussi importante voire plus est ce que je vais apporter à tous ceux qui vont acheter un de mes tirages. J’éprouve un immense plaisir à me trouver en montagne et ce plaisir je veux le partager avec tous les sentiments qui l’accompagnent : humilité, grandeur, force, calme et sérénité.  Vous me direz, pour ceux qui me connaissent, que je partage déjà sur les réseaux sociaux. Mais là ce n’est pas pareil ; comme je l’ai dit plus haut, c’est la vue de mes photos chez moi qui m’apporte du plaisir ; j’aime bien regarder mes photos sur Internet ou sur mon PC mais ce n’est pas la même émotion que de regarder un grand tirage dans lequel on plonge, on revient, on s’attarde, on s’éloigne pour avoir une vue d’ensemble, on s’approche pour apercevoir des détails, … Internet est très bien mais il touche plus à l’instantanéité, au spontané. Un tirage de qualité n’est pas un souvenir ou un simple partage mais il devient sur un support adéquat un tableau ; on prend le temps.

Tout cela ne peut se mettre en oeuvre que si les tirages sont suffisamment grands d’où le quoi avec la taille des tirages et doit être très agréable au regard et restituer tout ce que j’ai souhaité de mes photos d’où le quoi avec la haute qualité.

Conclusion

La décision est prise. Maintenant il faut la mettre en place. C’est ce que je vais vous raconter dans les prochains épisodes.

 

A très bientôt

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer