Refuge du Rulhe, 9 et 10 juin

Le refuge du Rulhe, pourquoi ?

Dans cette succession de mauvais temps depuis des mois, il semblerait que les prémisses de l'été commencent à poindre. Cela ne va pas être magnifique mais c'est un début. Nous devrions avoir une bonne journée pour samedi et un temps plus variable pour dimanche. Notre objectif de ce week-end est de faire léger tout en passant 2 jours en montagne. L'option est donc choisie de passer la nuit en refuge et ce sera celui du Rulhe. En effet, la montée par la vallée du Rieutort est sauvage et très agréable ; depuis le refuge, il est possible de faire beaucoup de randonnées permettant en fonction de la neige encore présente d'ouvrir bon nombre de possibilités.

Nous étions passés quelques semaines auparavant à proximité et la crête des Isards nous tendait les bras en direction du refuge. Nous n'avions fait que l'effleurer, préférant la douceur du soleil au parcours de la crête.

Autour de la cabane de Bretounels, 10 au 12 mai 2018

Notre périple du week-end va donc être axé autour de la montée au refuge depuis le Laparan suivie du parcours des crêtes passant par le pic de Pradel pour revenir dimanche par la crête des Isards en descendant par le col de la Didorte pour retrouver notre chemin de la montée.

Samedi

J'avais lu quelque temps auparavant que la route avait été refaite pour aller jusqu'au Pla de Las Peyres. En effet, elle a été bien arrangée et la piste que l'on trouvait à partir du barrage a été goudronnée. L'autre surprise a été de trouver un parking organisé au niveau du départ vers la vallée du Rieutort. Cela a dû être un sacré investissement. Je ne connais pas le sujet pour pouvoir juger de la pertinence des travaux mais nous en avons profité.

Jasse du ruisseau de Riutort

Jasse du ruisseau de Riutort

Nous garons donc la voiture sur le parking situé au milieu du barrage. Les nuages sont bien présents comme annoncé ; la couverture nuageuse devrait s'ouvrir dans la journée. Le chemin est très bien balisé et mène sans difficulté à la jasse sous la cabane du Rieutort.

Etang du Ruille

Étang du Ruille

Le ruisseau est large et heureusement qu'une passerelle très légèrement en aval de la cabane est présente pour traverser. Le sentier passe alors sur la rive gauche pour ne plus la quitter jusqu'au col du Riutort. Il passe à proximité du premier étang de cette vallée, l'étang de Ruille puis sous l'étang de Mortout. Le col du Riutort est encore un peu enneigé mais sans aucune difficulté pour y monter.

Le temps s'améliore petit à petit et c'est sous un beau ciel bleu parsemé de nuages que nous basculons de l'autre côté du col.

Avant d'arriver au refuge du Rulhe

Avant d'arriver au refuge du Rulhe

À l'arrivée au refuge, nous prenons nos quartiers dans la partie hiver car nous sommes accompagnés de Joulua et Calou, le gardien accepte sous certaines conditions, la présence d'un seul chien. C'était de notre côté, bien évidemment, une condition sine qua non pour y venir. Depuis que nos chemins se sont croisés avec Joulua, nous n'avons jamais randonné sans elle. Nous mangeons au refuge après s'être rafraichis (la bière pression vaut le détour) et ensuite, comme à l'accoutumée, nous faisons une petite sieste avant de repartir.

L'objectif de l'après-midi est de remonter au col du Riutort puis de prendre le sentier qui fait le tour de la crête passant par le pic de Pradel, crête surplombant les deux étangs à proximité desquels nous sommes passés. Un ancien balisage jaune nous accompagne sur un sentier bien marqué au sol et facile à suivre et à anticiper. Le temps est alors plutôt variable mais semble se maintenir. Avant d'arriver à la crête un dernier névé nous pose un petit problème car il est cassé en deux sur du gispet glissant avec un pont entre les deux parties à passer. Nous faisons attention en restant séparés le temps de traverser pour retrouver de l'autre côté le sentier.

Le refuge depuis le pic de Pradel

Le refuge depuis le pic de Pradel

L'arrivée en crête offre un beau point de vue mais hélas le temps change. Quelques gouttes tombent et le plafond descend avec des nuages peu agréables. La décision est prise de ne pas prendre de risque et nous allons nous contenter de monter au pic de Pradel juste au dessus de nous. C'est un belvédère avec un très beau point de vue à 360° : le Laparan, la crête des Isards, le refuge avec ses sommets environnants, les étangs sous les pics de Joclar et de Fontargente, etc, etc. Finalement, les nuages sont remontés et les trouées de ciel bleu ont refait leur apparition. Nous profitons tous les trois du secteur avant de revenir vers le refuge.

La vidéo ci-dessous présente la journée jusqu'à notre retour au refuge.

La fin d'après-midi se passe tranquillement sur la terrasse du refuge, au soleil au gré des nuages qui se font et défont au-dessus des crêtes.

Le soir nous mangeons avec une dizaine de personnes dans un cadre des plus agréables que Calou et son équipe nous offre.

Le refuge du Rulhe

Le refuge du Rulhe

Dimanche

Le refuge du Rulhe, le matin

Le refuge du Rulhe, le matin

Les averses annoncées pour l'après-midi semblent se confirmer et voire pourraient être en avance. Notre objectif du jour est simple : remonter vers le col du Riutort et aller chercher le GR10 pour prendre les crêtes à partir du col de Belh.

Névé sur la crête des Isards

Névé sur la crête des Isards

Nous allons traverser plusieurs névés avant d'arriver au col, aucun ne présentant de difficulté. Nous faisons toutefois attention dans les dévers de ne pas passer en même temps mais avec la nuit et le passage à l'ombre du matin, les conditions sont correctes.

Le vent s'est levé et commence à souffler très fort au point de nous déséquilibrer ; heureusement que le passage se fait légèrement sous la crête à l'opposé du vent, ce qui nous protège de temps en temps. Cette portion du GR10 est magnifique et sauvage, loin des sentiers battus. Nous nous dirigeons  vers le pic de Lauzate sur lequel nous ne monterons pas car les rafales ont forci et la pluie est arrivée. Maintenant direction le croisement entre le GR10 et le GRP des Montagnes d'Ax en passant au-dessus de l'étang d'Embizon.

Je profite d'une légère accalmie du vent et de la pluie pour réaliser la vidéo.

Nous descendrons par un chemin non balisé mais facile à suivre du col de la Didorte jusqu'à la cabane du Rieutort qui sera la bienvenue pour nous restaurer à l'abri de la pluie continue qui nous accompagne depuis le croisement des GR. La cabane est composée de deux parties, celle des randonneurs étant petite mais bien agencée et propre avec deux bas-flancs superposés. Il ne nous reste plus qu'à revenir à la voiture, toujours sous la pluie afin de finir notre sortie.

Je ne peux que vous inviter à monter voir Calou au refuge. Comme nous, vous passerez un très agréable moment et pourrez profiter de la richesse du secteur.

Traces GPX
Cartes IGN
Télécharger
2148 ET - Ax les Thermes 2249 OT - BOURG-MADAME/COL DE PUYMORENS/PIC CARLIT

Album Flickr

 

Signature Stéphan Peccini

 

 N’hésitez pas à commenter en bas de page ou partager avec les boutons des réseaux sociaux si vous avez aimé !  

 

Commenter avec votre comptre

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer